Thomas Ollari (Ionis-STM promo 2016) travaille sur la prochaine attraction de Disneyland Paris - Ionis-STM          

L'école de la double compétence
Technologique et manageriale

Thomas Ollari (Ionis-STM promo 2016) travaille sur la prochaine attraction de Disneyland Paris

Président du BDE de l’école à partir de la rentrée prochaine et actuellement en stage de 3e année « chez Mickey », à Disneyland Paris, Thomas Ollari (Ionis-STM promo 2016) travaille pour le moment sur un grand projet au sein du département « Événements Presse » : le lancement d’une toute nouvelle attraction.

thomas_disney_stage_stm_01.jpg

Thomas et la mascotte de Ionis-STM

Qu’est-ce qui t’as poussé à postuler chez Disney ?
Comme je suis principalement intéressé par le management et la gestion de projets que j’ai découvert et appris lors de ma 1re année à Ionis-STM, je voulais vraiment voir ce qu’étaient les coulisses de Disneyland Paris qui n’est autre que le site touristique d’Europe le plus visité chaque année – il y a eu 14,9 millions de visites rien qu’en 2013 ! J’avais également profité de ma participation au Challenge du Monde des Grandes Ecoles et Universités pour rencontrer les recruteurs de Disney présents au Forum des métiers et me conforter dans mon envie.

thomas_disney_stage_stm_02.jpg

© Disneyland Paris

Comment as-tu obtenu ton stage ?
Au culot ! À la base, j’ai répondu à une annonce destinée aux bac+5 tout en précisant bien que j’étais bac+3. On m’a rappelé pour me dire que ce n’était pas possible mais j’ai insisté en leur disant que j’avais vraiment envie de les rejoindre ! J’ai réussi à entré en contact avec une personne travaillant aux relations humaines chez Disney et, grâce à lui, j’ai pu passer leur test de recrutement qui se déroule en trois phases : une en français, une en anglais et une en espagnol. Cela a dû bien se passer puisque j’ai été recruté !

thomas_disney_stage_stm_03.jpg

© Disneyland Paris

Quel est ton rôle ?
J’assiste le responsable de projets sur « Ratatouille », une nouvelle attraction qui sera ouverte au public, le 10 juillet. C’est une grande première car l’attraction n’existera pas dans les autres parcs Disney. Elle s’inspire du dessin animé du même nom et met le visiteur à la place d’un rat dans une cuisine : c’est une vraie immersion dans l’univers du film et tous les objets autour semblent alors gigantesques. Pour promouvoir l’attraction, nous élaborons la communication avec les différents départements européens de Disney. Nous préparons également son inauguration en juin avec de nombreuses célébrités. Je travaille sur la partie logistique de cet événement.

Menu