Le rôle du DSI à l'ère du tsunami de l'IT, vu par Patrice Trousset          

L'école de la double compétence
Technologique et manageriale

Le rôle du DSI à l’ère du tsunami de l’IT, vu par Patrice Trousset, directeur des Systèmes d’Informations de Microsoft France, Benelux et Suisse

Ce premier Rendez-vous de la double compétence de la saison, organisé ce 7 octobre au siège de Microsoft France, a tenu toutes ses promesses. Devant un parterre constitué de professionnels, d’Anciens de l’école et d’une majorité de nouveaux étudiants de Ionis-STM, Patrice Trousset, directeur des Systèmes d’Information de Microsoft pour la France, le Benelux et la Suisse, est ainsi revenu sur le rôle du DSI dans un monde forcé d’évoluer constamment avec l’innovation technologique.

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_microsoft_dsi_innovation_technologique_2014_01.jpg

Valérie Pham-Trong, directrice de Ionis-STM, sur scène avec Patrice Trousset

Le monde change plus vite qu’on ne le pense. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder à quoi ressemblait la place Saint-Pierre de Rome lors d’une apparition papale en 2005 et en 2013 : en à peine huit ans, ce ne sont plus seulement les yeux des spectateurs qui se lèvent en direction du Pape, mais aussi des centaines (des milliers ?) de smartphones et tablettes. Preuve s’il en est que l’innovation technologique est en marche et que, si on ne peut la stopper, il faut savoir faire avec pour ne pas se retrouver rapidement déconnecté. C’est en quelques mots l’essence même de l’intervention de Patrice Trousset devant les étudiants de Ionis-STM lors de ce rendez-vous.

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_microsoft_dsi_innovation_technologique_2014_02.jpg

 

Evoluer ou disparaître : bienvenue dans l’ère du darwinisme numérique
Doté d’une expérience de plus de 30 ans dans l’IT et DSI de Microsoft pour la France, le Benelux et la Suisse, Patrice Trousset était effectivement la personne idoine pour revenir sur l’évolution du monde à l’ère digitale. Lui-même n’hésite pas à parler d’une ère de « darwinisme numérique » : « All devices, Big Data, utra mobilité, les objets connectés, le cloud… le digital change notre approche et notre consommation de l’information, explique-t-il. Les entreprises qui ont du mal à s’adapter à ces changements et qui ne comprennent pas l’intérêt du numérique risquent de ne pas rattraper le train en marche. » Les géants économiques sont ainsi en première ligne : selon l’intervenant, 70 % des entreprises de la célèbre liste Fortune 1000 de 2004 ont disparu aujourd’hui de la circulation ou peinent sérieusement à se refaire la cerise. « Des 10 premières entreprises High-Tech figurant dans ce classement, seules trois sont toujours présentes à ce niveau dix ans plus tard : HP, IBM et Microsoft. » D’où l’importance pour un DSI d’avoir conscience de ce « tsunami de l’IT » et, surtout, d’y être préparé convenablement pour ne pas disparaître de la carte.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le DSI n’est pas celui qui représente le plus souvent « le leadership du digital » dans l’entreprise, ce rôle étant davantage joué par les équipes marketing qui veulent toujours plus d’outils innovants. Reste que, pour que les nouvelles approches digitales d’une structure soit efficaces, c’est bien le DSI qui doit absolument être consulté. « À Microsoft, le DSI prend un rôle de conseiller vis-à-vis du besoin des services marketing afin de les guider et de leur proposer les meilleures solutions, notamment d’un point de vue sécurité, précise Patrice Trousset. Le rôle du DSI, c’est donc aussi d’éduquer les acteurs de l’entreprise, y compris parfois le PDG, sur les risques. »

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_microsoft_dsi_innovation_technologique_2014_04.jpgionis-stm_rendez-vous_double_competence_microsoft_dsi_innovation_technologique_2014_05.jpg

 

Le vrai rôle du DSI, ce gardien du temple équilibriste
Garant des « règles à respecter » sans être pour autant réfractaire au changement, le DSI doit donc trouver le parfait équilibre entre recherche d’innovation et respect de l’organisation. Et s’il veut réussir à implanter de nouvelles façons de travailler, comme le réseau social d’entreprise ou l’utilisation grandissante des smartphones, tablettes et ordinateurs portables, le DSI doit savoir communiquer avec les différentes composantes de la structure. « En cela, la double compétence est une chance car elle permet aux gens de se parler, de se comprendre, souligne l’intervenant. Le langage propre à l’IT est très technique, voire quasi ésotérique : si, pour parler aux services vente, RH ou marketing, je ne le fais qu’avec des termes et documents IT, il y a une vraie fracture. Il faut donc avoir un état d’esprit agile et inclure les gens jusqu’au succès. »

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_microsoft_dsi_innovation_technologique_2014_06.jpg


A propos des Rendez-vous de la double compétence
Les Rendez-vous de la double compétence sont un cycle de conférence à destination des étudiants de Ionis-STM et du grand public. L’école accueille une personnalité importante qui partage son expérience avec le public. Ces échanges sont l’occasion pour les étudiants de mieux appréhender la place qu’ils occuperont dans les entreprises et d’appréhender les évolutions et problématiques professionnelles.

Menu