Actualités de Ionis-STM La peur du Big Data avec Fernando Iafrate, invité des Rendez-vous de la double compétence - Ionis-STM

L'école de la double compétence
Technologique et manageriale

Invité des Rendez-vous de la double compétence de Ionis-STM le mardi 14 avril 2015, Fernando Iafrate, auteur de « Du Big Data au Smart Data : au service d’un monde connecté » (ISTE Éditions) et Senior Manager Business Intelligence à Disneyland Paris, abordait les avantages et risques liés au Big Data en présence d’étudiants et de professionnels.

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_peur_big_data_donnees_avril2015_avantages_risques_marketing_economie_sante_citoyens_gafa_conference_specialiste_04.jpg

Valérie Pham-Trong, directrice de Ionis-STM

Un plus pour différents secteurs
Avant l’intervention de Fernando Iafrate, trois étudiants de Ionis-STM s’adressaient d’abord à l’auditoire pour rappeler ce qu’était le Big Data et citer quelques cas de son application. Arnaud Letellier (Ionis-STM promo 2017) a ainsi ouvert la discussion : « Il s’agit d’un phénomène mondial lié à l’augmentation considérable de la masse de données collectées. C’est simple, entre 2013 et 2015, nous avons généré plus de données que depuis l’aube de l’humanité jusqu’à 2013 ! De plus, le phénomène va encore s’amplifier dans les années à venir. » Ainsi, « le Big Data est partout autour de nous » poursuivait Kenza Ouali (Ionis-STM promo 2017), y compris dans « le marketing » pour le meilleur comme pour le pire, comme le récent bad buzz rencontré par « l’entreprise Pampers et son algorithme créé pour identifier des femmes enceintes ». Dans la santé aussi, le Big Data représente un grand changement. « Les données en santé permettent d’avancer vers la médecine personnalisée et de meilleurs soins, notait Arnaud. Le programme HiTech des États-Unis qui, grâce à la récolte et l’analyse de données spécifiques, souhaite réduire de moitié les dépenses de santé publique ! » De même, la sécurité est également au cœur de cette révolution, comme avec la nouvelle loi française très controversée sur le renseignement « qui verra des citoyens plus surveillés et de nouveaux moyens sécuritaires pour l’État », dixit Edouard Havis (Ionis-STM promo 2017). Une parfaite introduction à la conférence de l’invité de ce Rendez-vous de la double compétence.

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_peur_big_data_donnees_avril2015_avantages_risques_marketing_economie_sante_citoyens_gafa_conference_specialiste_05.jpg

Arnaud, Kenza et Edouard à l’oeuvre durant la conférence

La Data, un sujet brûlant
« Le Big Data est en train de devenir une réalité qui est en train de nous submerger, nous dépasser. » Dès le début de sa prise de parole, Fernando Iafrate donnait le ton : son intervention allait se concentrer sur la face sombre de ce phénomène. « Ces données existent et notre mode de consommation de ces données a évolué, poursuivait-il. Nous vivons dans un monde ultra connecté, ce qui fait dire aux experts que la « data follow the sun », autrement dit que ça ne s’arrête jamais. » Et comme avec le soleil, il faut prendre ses précautions pour ne pas se brûler la peau. « Il faut avoir conscience que des gens ont intérêt à exploiter ces données, que ce soit des acteurs institutionnels – les États – et commerciaux – comme les quatre géants du GAFA : Google, Apple, Facebook et Amazon. Google, c’est 3 à 4 milliards de requêtes par jour contre 10 000 à son lancement en 1998. En 24 h, c’est aussi plus de 500 millions de connexions à Facebook, plus de 400 millions de tweets et plus de 145 milliards de mails échangés ! Sans oublier la dématérialisation des services qui ne fait que s’accroître avec la recrudescence des objets connectés d’ici 2020. »

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_peur_big_data_donnees_avril2015_avantages_risques_marketing_economie_sante_citoyens_gafa_conference_specialiste_02.jpg

Fernando Iafrate

Une éducation déficiente face aux risques
Le problème aux yeux de Fernando Iafrate, c’est que les utilisateurs lambda du Net (et futurs utilisateurs des objets connectés) sont encore peu informés voire conscients de ce que cette explosion de la donnée peut signifier. « Que savent ces objets connectés sur moi ? Que peuvent-ils raconter qui pourrait être utilisé par moi ou d’autres personnes ? Ce sont de vraies questions car, comme les smartphones, on ne pourra très vite plus s’en passer. » L’intervenant mettant également en exergue le rôle de l’éducation. « Les enfants n’imaginent pas qu’il y ait eu une vie sans Internet contrairement à ceux qui ont vu le réseau s’installer au fur et à mesure. Ils n’ont pas ce regard critique sur ces données qui peuvent être exploitées : c’est l’inconscience digitale et il faudra alors se poser personnellement la question des conditions générales à accepter ou refuser. La méfiance sera généralisée et on ne pourra plus fonctionner à la confiance aveuglement. »

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_peur_big_data_donnees_avril2015_avantages_risques_marketing_economie_sante_citoyens_gafa_conference_specialiste_01.jpgUn formidable outil de développement
Bien que devant être suivie d’une remise en question des citoyens connectés sur la valeur et la confidentialité de leurs données, le Big Data peut aussi être une réelle source d’avancées économiques, technologiques et sociétales. « Les entreprises, celles qui ont les moyens d’investir dans cette transformation du Big Data (données brutes) en Smart Data (données analysées, corrélées, qui vont permettre le cycle de décisions et actions, qui est de plus en plus automatisé, via des moteurs de recommandations), vont pouvoir utiliser nos données personnelles afin d’offrir des produits et services plus ciblés, souligne Fernando Iafrate qui, du fait, voit aussi des raisons de se réjouir de l’expansion de ce phénomène. Nous avons les moyens de gérer cette « peur » du Big Data en étant vigilants – à travers le refus des cookies, de la géolocalisation, l’utilisation d’alias, etc. Il nous faudra exiger la transparence sur nos données et leurs finalités avec ceux en qui nous tisserons un lien de confiance. »

ionis-stm_rendez-vous_double_competence_peur_big_data_donnees_avril2015_avantages_risques_marketing_economie_sante_citoyens_gafa_conference_specialiste_03.jpg