MBA : pourquoi ils ont décidé de rejoindre Ionis-STM cette année - Ionis-STM          

L'école de la double compétence
Technologique et manageriale

MBA : pourquoi ils ont décidé de rejoindre Ionis-STM cette année

Depuis quelques semaines, les étudiants ayant fraîchement rejoint Ionis-STM ont commencé à découvrir leur nouveau campus en même temps que les cours proposés. Réunis pour la première fois sur des projets à réaliser entre forces vives des différentes filières, les membres de la future promotion 2016 apprennent à se connaître, partagent leurs parcours respectifs et prennent leurs marques au fur et à mesure.

ionis-stm_choix_parcours_mba_rentree_2015_etudiants_temoignages_pedagogie_013jpg.jpgArrivé à Ionis-STM pour un MBA en Management & architecture des systèmes d’information après être passé par un Master spécialisé à Télécom ParisTech, Zaghar Adib (promo 2016) voulait autre chose qu’une formation purement technique pour avoir plus de responsabilités en entreprise. « Après avoir effectué un stage au cœur d’une DSI en tant que consultant technique, je me suis dit que je voulais avoir davantage de notions en management pour être capable de gérer une équipe, assure-t-il. Je ne me voyais pas n’être qu’un ingénieur technique, notamment pour l’embauche car, dans le domaine des télécoms, les recruteurs demandent de l’expérience car ils n’osent pas confier aux ingénieurs débutants des matériels qui coûtent cher. Avec le management, c’est différent : sans toucher au matériel, on peut tout de même assurer la bonne tenue des projets techniques. » Si, pour lui, Ionis-STM représente « l’école idéale » de par son programme, elle l’est aussi de par son cadre de travail. « C’est moins strict et droit que ce que j’ai pu connaître. Avant, les étudiants n’avaient pas l’esprit d’équipe. Pour eux, c’était d’abord l’exploit personnel qui comptait. À Ionis-STM, cela n’a rien à avoir et, déjà, il y a des échanges entre nous. L’ambiance est bien plus agréable. »

ionis-stm_choix_parcours_mba_rentree_2015_etudiants_temoignages_pedagogie_01.jpg

Zaghar, Camille et Rima font partie des nouveaux étudiants de Ionis-STM

Une solution pour sortir de la recherche…
Après avoir notamment tenté médecine puis obtenu une maîtrise de biologie thérapie cellulaire à l’Université Paris Diderot-Paris 7, Pierre Pineau (promo 2016) a aussi fait le choix de la double compétence car, pour lui, intégrer un MBA de la filière Management & Biotechnologies était nécessaire pour s’éloigner de la biologie pure. « Je voulais faire du concret et ne pas travailler derrière une paillasse, d’autant que c’est compliqué de faire uniquement de la biologie en entreprise. Il me fallait un bagage en plus et j’avais envie de faire du management, du marketing. » Conseillé par une Ancienne de l’école et inscrit à Ionis-STM en même temps que certains de ses amis de maîtrise, il n’a pas l’air déçu par ce melting-pot proposé par l’école. « C’est plutôt pas mal, d’autant qu’à nos âges respectifs, on ne voit plus la différence entre quelqu’un de 22 ans et quelqu’un de 30 ans. Là par exemple, je me suis retrouvé en équipe avec une fille de 28 ans qui a déjà trois ans d’expérience professionnelle. C’est bon à prendre et, pour les premiers exposés que nous avons eu à faire, le mélange était sympa : certains sont en informatique, d’autres en biotechnologies, etc. Cela permet de confronter les différentes approches. »

Également nouvelle dans cette filière, Camille Moutard (promo 2016) voulait accéder à de nouvelles opportunités de carrière après l’obtention d’un Master 2 à l’Université Pierre et Marie Curie-Paris 6. « Mon Master ne m’amenait que vers la recherche. Or, après avoir fait un stage dans ce domaine, j’ai compris que ce n’était pas du tout fait pour moi. Du coup, je me suis dit qu’il me fallait une autre compétence pour, qui sait, pouvoir aller travailler dans le privé. Un ami dans la même situation que moi s’est inscrit à Ionis-STM et cela m’a également intéressée. Ce qui m’a convaincue, c’est le coût raisonnable de l’école et sa taille humaine : je me suis dit que les intervenants allaient vraiment être proches de nous et savoir ce qu’on voulait. » Impatiente de découvrir les autres enseignants et projets que lui réservera cette année, Camille apprécie déjà l’environnement dans lequel elle évolue désormais. « Beaucoup de personnes présentes ont déjà de l’expérience, du vécu et il n’y a pas de gens immatures. C’est forcément enrichissant. Les responsables de l’école ont aussi l’air vraiment proches de nous et n’hésitent pas à nous rajouter sur LinkedIn : si on a un souci, on peut les voir facilement. Cette proximité est sympa et me change vraiment de la fac, sachant que je venais d’une fac très grande où les enseignants – qui étaient tous médecins – connaissaient rarement nos prénoms : ils donnaient leurs cours et ça s’arrêtait là. C’est différent ici. »

ionis-stm_choix_parcours_mba_rentree_2015_etudiants_temoignages_pedagogie_02.jpg

Dans leur nouveau campus, les étudiants ont accès à un espace projets

… en découvrant une autre façon d’étudier
Certains nouveaux étudiants ont fait un plus long trajet pour intégrer l’un des 18 MBA proposés par l’école. C’est le cas de Rima Hamza Reguig (promo 2016), étudiante algérienne qui, après un diplôme en informatique dans son pays et une première expérience professionnelle, a décidé de suivre les cours du MBA Management de l’Ingénierie logicielle. « J’ai travaillé un an en entreprise, dans le développement mobile sur Android. Sur place, j’ai pu m’apercevoir de quelques lacunes : j’avais un grand manque en ce qui concernait la gestion d’équipe. Je cherchais alors une formation allant en ce sens, sans pour autant m’écarter de l’informatique que j’aime vraiment. Je voulais un MBA qui englobait les deux. » Séduite au départ par les statistiques d’embauche à la sortie de l’école et les postes occupés par les Anciens, Rima découvre aussi d’autres atouts depuis la rentrée. « C’est assez convivial et c’est intéressant de pouvoir combiner différentes spécialités au sein d’un même groupe de projet, chacun apportant un peu de ses connaissances pour un rendu plus diversifié. »

Menu