Clément Hervé (Ionis-STM promo 2018), lauréat du Hackathon Sport          

L'école de la double compétence
Technologique et manageriale

Clément Hervé (Ionis-STM promo 2018), lauréat d’un hackathon mêlant sport et blockchain


Passé par la filière MBA Biologie, Management & Digital à Ionis-STM, Clément Hervé (promo 2018) participait les 30 et 31 mars derniers à Paris au hackathon organisé par Le Tremplin, premier incubateur au monde de start-up dédié au sport.

À l’issue de cet événement lancé en partenariat avec le Ministère des Sports, la Fédération Française de Football (FFF) et la Fédération Française de Tennis (FFT), Clément et son équipe ont élus vainqueurs du concours grâce à un projet innovant nommé ClubToken visant à fidéliser et recruter des licenciés et bénévoles au sein de clubs sportifs par la gamification et à l’aide de la technologie blockchain. Pour Ionis-STM, ce jeune Ancien revient sur cette expérience et sur la suite que son équipe compte donner à cette idée prometteuse.


Clément, son équipe et le jury lors de la remise du prix

Comment t’es-tu retrouvé à participer à ce hackathon ?

Clément Hervé : J’ai toujours été un passionné de sport et pratique le basket en club depuis l’âge de 5 ans. Alors, quand j’ai entendu parler d’un hackathon alliant la thématique du sport à la blockchain le temps d’un week-end, je n’ai pas hésité longtemps avant de m’y inscrire. Cela représentait à mes yeux une bonne occasion pour justement en apprendre davantage sur la blockchain – que je ne connaissais pas très bien – et partager avec les autres participants mes compétences et connaissances, comme le développement Front, la communication ou la gestion de projets.


Comment se déroulait le hackathon ?

Il y avait deux possibilités pour candidater : la première consistait à proposer directement un projet en amont, répondant à la thématique « blockchain et sport », et la seconde était sous la forme d’une candidature libre – les organisateurs sélectionnaient ensuite les candidats selon leur profil et, si ces derniers étaient retenus, leur permettaient d’intégrer une équipe lors de l’événement. J’ai postulé via la seconde et j’ai finalement fait partie des 45 personnes sélectionnées pour le week-end sur les 250 prétendants initiaux. Puis sur place, j’ai pu intégrer une équipe aux profils complémentaires composée de Vincent Chouteau (développeur blockchain), Maroua Mallek (communication), Florent Tragni (développeur back) et Alain Broustail (business model).
L’idée était de suivre le sujet donné, « appliquer la blockchain à la pratique sportive », tout en répondant à trois questions : Comment faire de la France une nation plus sportive la France ? Quelles solutions trouver pour stimuler l’engagement autour du bénévolat ? Quels services proposer pour développer la pratique en club ? Au fond, le but du hackathon était de trouver idées via la blockchain pour permettre au mouvement sportif français de relever les nombreux challenges auxquels il fait face actuellement.


Peux-tu décrire ce qu’est ClubToken, le projet porté par ton équipe ?

C’est un service simple et ludique qui a pour vocation de s’adresser aux clubs amateurs de petite et moyenne structure afin de leur permettre de fidéliser et recruter des licenciés et des bénévoles. Via un programme en marque blanche et donc aux couleurs du club utilisateur, il offre la possibilité aux licenciés, bénévoles, membres du club et aux fans d’obtenir des tokens – points de fidélité – au regard de leur implication dans la vie active du club. Ces points sont cumulables et par la suite échangeables contre des cadeaux, prestations ou services proposés par le club ou la fédération concernée. Cela répond à un réel besoin car les clubs doivent aujourd’hui faire face à une diminution du nombre de bénévoles. Ainsi, ClubToken compte pouvoir changer cela, en récompensant celles et ceux qui permettent à ces structures de vivre au quotidien.
C’est une forme de gamification où l’offre de récompenses est évolutive : plus on réalise de bonnes actions au sein du club, plus on débloque de nouvelles offres. Le système de parrainage est également très valorisé afin d’inciter les membres des clubs à attirer de nouveaux licenciés. Avec cette solution, on souhaite redonner goût aux gens de s’impliquer dans la vie des clubs.



Qu’apporte la blockchain ?

Elle est joue un rôle important car notre solution se base sur une blockchain de consortium, gérée par ClubToken, les fédérations et les clubs, afin d’assurer sécurité et traçabilité des échanges des points de fidélité. Cela permet d’avoir un historique totalement transparent sur tous les points d’actions de tokens échangés.


En terminant à la première place de ce hackathon, vous avez remporté une dotation de 30 000 euros et la possibilité d’intégrer l’incubateur Le Tremplin. Allez-vous poursuivre le projet ?

L’équipe est très motivée car nous croyons tous dans le potentiel du prototype que nous avons présenté lors de la compétition. Pour autant, chaque membre de l’équipe se donne aujourd’hui le temps de la réflexion, aussi bien sur la problématique à travailler et que sur son engagement personnel futur. Ce qui est sûr, c’est qu’intégrer Le Tremplin nous permettra de développer notre solution pour ensuite la proposer à la FFF, la FFT et bien d’autres fédérations en France et peut-être même à l’étranger.


Le monde de l’entrepreneuriat t’attirait depuis longtemps ?

Oui, j’ai toujours eu cette envie de créer une start-up. J’ai pensé à plusieurs idées et projets par le passé sans toutefois franchir le pas. Mais là j’ai été mis devant le fait accompli le dimanche soir lors de la remise des prix. Je pense donc que c’est le bon moment ! Voir que notre projet a été retenu et que plusieurs entités importantes comme le Ministère des Sports et les deux fédérations sont prêtes à nous soutenir change beaucoup de choses. Cette confiance est importante pour se lancer, tout comme celle de notre mentor durant la compétition, Pascal Piriou, président du club Tennis Padel Concarneau, qui souhaite nous accompagner dans le projet et nous aider en le cofinançant.

Découvrez également l’article dédié à ClubToken des Echos !


Menu